Comment maintenir à domicile ses parents retraités en toute sécurité ?

aidant principal

Il y’a peu, vos parents ont définitivement dit au revoir au monde professionnel. Enfin débarrassés de la routine métro-boulot-dodo, ils peuvent se délecter des fruits de leur dur labeur. Cependant, un détail vous taraude… Bien que vous soyez ravis pour eux, vous craignez pour leur sécurité.

Deux personnes âgées, affaiblies par le temps, sont aisément sujettes à de nombreux incidents. Impossible pour vous de dormir vos deux oreilles alors que la sécurité de vos parents n’est pas assurée.

Seulement voilà… Amoureux de leur indépendance, vos parents ne sont pas prêts à quitter leur foyer pour une maison de retraite. Comment donc leur permettre de rester autonomes sans que cela ne soit risqué ? La réponse tient en 3 points.

Endosser le rôle d’aidant principal

Dans le cas où vous seriez enfant unique, logiquement, vous serez le principal aidant de vos parents âgés. En revanche, si vous êtes issu d’une fratrie, il est préférable de désigner une personne en charge de vos parents.

Ce faisant, vous éviterez les soucis et autres quiproquos qui naissent du manque d’organisation. Si d’aventure, l’un de vos parents a un malaise, tous les intervenants doivent ne rendre compte qu’à une seule personne.

Pour éviter les situations de crises, faites fréquemment asseoir toute la famille autour de vos parents pour discuter d’éventuelles améliorations de leur bien-être. Non seulement cela vous permettra de garantir leur sécurité mais en outre, ils seront heureux de se retrouver en présence de leurs enfants et petits-enfants.

Attention cependant… Pour l’aidant principal, cela signifie réaménager son emploi de temps et parfois même, devoir demander des congés.

Avoir recours à la téléassistance

Qui sait ce qui peut arriver quand vous n’êtes pas là ? En votre absence, vos parents sont susceptibles de faire un malaise ou de tomber à même le sol. À plusieurs dizaines de kilomètres, vous vaquerez à vos occupations sans vous douter de ce qui se trame…

La téléassistance est un outil-clé dans le maintien à domicile des personnes âgées. D’une simple pression sur un médaillon ou grâce au système de détection d’un bracelet, ils peuvent alerter quelqu’un en cas de problèmes.

Et ce n’est pas tout… Non content de vous signaler l’incident, le gadget met un point d’honneur à contacter les secours. Arrivé au domicile de vos parents, vous serez soulagé de les voir entre les mains du personnel médical.

Faire appel à une aide à domicile

Si votre budget vous le permet, n’hésitez pas à solliciter les services d’une aide à domicile. Pour un tarif minimal de 15 € de l’heure, un personnel qualifié viendra régulièrement épauler vos parents retraités.

Pour remplir parfaitement son rôle, l’aide à domicile devra être alerte, lire régulièrement un mag sur la santé et surtout, savoir faire preuve d’empathie. Plus qu’une employée de maison, l’aide à domicile sera aussi une interlocutrice aimable avec laquelle vos parents prendront plaisir à converser.

Seules ombres au tableau : la facture peut très vite devenir salée et l’aide à domicile peut ne pas s’entendre avec vos parents. 

Pourquoi distingue-t-on les maisons de retraites et les EHPAD ?
Transformer une baignoire en douche, est-ce possible ?