Pourquoi distingue-t-on les maisons de retraites et les EHPAD ?

Maisons de retraites et EHPAD

Les personnes du troisième âge ont besoin d’un minimum de quiétude. Durant cette période de leur vie, elles deviennent dépendantes et ont de plus en plus besoin d’être accompagnées et assistées au quotidien. C’est la raison pour laquelle de nombreuses familles n’ont d’autre choix que d’envoyer leurs parents en maison de retraite pour bénéficier d’un bon suivi. Mais pourquoi le terme EHPAD est-il davantage répandu au point où certains ont du mal à le distinguer des maisons de retraites ? Suivez !

Qu’est-ce qu’une maison de retraite ?

Ce foyer d’accueil est généralement un établissement collectif mis en place pour recevoir et abriter des personnes du troisième âge de façon temporaire ou permanente. Cette structure peut être privée ou publique, médicalisée ou non. Dans ce type d’établissement, le personnel a un rôle primordial. Il se doit d’être aux petits soins des séniors en se chargeant de leurs repas, toilettes, médicaments, etc. Vous trouverez aisément une maison de retraite en visitant l’annuaire des établissements de santé.

Loin d’être un asile où sont jetés les vieux et vieilles qui ne servent plus à grand-chose pour la société, il s’agit d’une structure organisée où la personne âgée doit se sentir comme chez elle. La résidence d’accueil pour séniors est un endroit qui leur assure quiétude et bien-être grâce aux diverses animations orchestrées par le personnel et aux espaces de vie en commun aménagés pour leur permettre de ne pas y passer un séjour solitaire.

Quelle est la différence entre l’EHPAD et la maison de retraite ?

En effet, il existe plusieurs types de maison de retraite. L’EHPAD (établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) n’est juste qu’une forme médicalisée de cette structure. Il dispose en son sein d’un personnel soignant qui travaille 24h /24, ainsi que des matériels d’appui permettant de prendre en charge de façon complète, tout sénior dont la dépendance est totale. A l’opposé, le foyer de retraite simple n’a pas vocation à accueillir des séniors ayant perdu entièrement leur autonomie.  

Il faudra retenir également qu’avant de devenir un établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes et fonctionner comme tel, la structure doit être d’abord une maison de retraite ayant signé avec le conseil général du département et l’agence régionale de santé, une convention tripartite. Ce document et ce titre garantissent en effet, la qualité de l’offre d’hébergement proposée par l’établissement et constituent la belle preuve qu’un contrôle s’y fait par les autorités compétentes.

Une autre différence se situe au niveau des coûts. La facturation dans un établissement médicalisé prend en compte les soins paramédicaux et médicaux, les tarifs liés à la dépendance de la personne âgée, les frais d’entretien, de restauration et d’animation, sans oublier les charges classiques (eau, électricité…). Par contre, en maison de retraite simple, c’est plus abordable puisqu’il n’y a pas de charges médicales à prendre en considération.

Comment faire le choix d’une maison de retraite ?

Pour choisir un foyer d’hébergement pour votre parent, il est important que vous fassiez une analyse approfondie en vous basant sur certains critères :

  • L’état de dépendance du sénior,
  • Le budget mensuel prévisionnel,
  • La zone géographique préférentielle,
  • Le confort de l’établissement,
  • Les différents types d’animation.

 

Tous ces aspects doivent être pris en compte afin de ne pas faire un choix d’établissement de retraite superflu et inapproprié. Par exemple, vous ne pourrez pas envoyer un sénior souffrant d’Alzheimer dans une simple maison de retraite. Pour cause, même si ce dernier n’a rien perdu de sa mobilité, étant donné qu’il s’agit d’un cas de dépendance, vous gagnerez à le confier à un EHPAD pour une meilleure prise en charge. 

Les résidences services seniors, pour qui ?
Comment maintenir à domicile ses parents retraités en toute sécurité ?