Vaccin contre la grippe : les seniors trop peu vaccinés

Le virus responsable de la grippe est appelé Influenzera. Il est très observé de la fin de l’automne jusqu’au printemps. Le raison en est que, cette période constitue la période grippale.

Depuis l’année 2009, il y a eu une baisse du vaccin contre la grippe chez les personnes âgées. Ce vaccin ne concerne plus qu’une personne âgée sur trois si auparavant, le chiffre était supérieur à 60 % . Ces statistiques sont très loin de l’objectif national et européen de la santé publique qui est de 75 %.

Les raisons de cette diminution

Le vieillissement cause de nombreux dégâts, comme la détérioration des organes de sens. Nombreux sont les personnes de plus de 65 ans qui sont sourds ou aveugles et cela constitue un grand handicap pour la communication. Beaucoup de ces séniors  ressentent une certaine fatigue psychologique et mentale, ce qui les rend assez dépressifs. A ce stade donc, la plupart d’entre eux se demandent à quoi cela peut encore leur servir de se faire vacciner. Il peut s’agir aussi d’ub problème de compréhension car certains autres ont un trouble des fonctions cognitives et ne sont plus capable de comprendre ce genre de procédé.

Les séniors commencent aussi à perdre confiance en l’efficacité du vaccin car pour eux, le vaccin doit être renouvelé tous les ans. Les anticorps ne résistent que 6 à 9 mois dans leur organisme.

Les croyances et les connaissances des plus de 65 ans contribuent aussi à la diminution de ce taux. Il y a parmi eux ceux qui se considèrent comme en bonne santé et ne voient pas la nécessité de se faire vacciner.

Toutes ces raisons confondues entraînent un scepticisme chez les séniors, ce qui explique cette baisse considérable de vaccination chez eux.

Pourquoi se faire vacciner ?

Pour les personnes âgées, la grippe entraine le plus souvent d’autres maladies associées ou des complications. La grippe en elle-même n’est pas mortelle. Mais à cette tranche d’âge, les complications peuvent entrainer la mort.  Selon les chiffres de l’OMS, on compte environ 60 000 décès par an,  à cause la grippe chez les plus de 65 ans. C’est aussi une maladie très contagieuse. En raison de leur faible immunité, les séniors peuvent le contracter très facilement. C’est pour cela qu’il leur est essentiel de se faire vacciner.

Combien cela coûte-il ?

Pour lutter contre cette maladie, un système a été mis en place par le gouvernement. Le coût du vaccin est pris en charge à 100 % par l’assurance maladie pour les personnes âgées ou les femmes enceintes.

D’une manière générale, le vaccin contre la grippe est pris en charge de 65 %, pour un coût de 6 euros. Le montant à payer est donc de seulement 2 euros.

Une campagne de vaccination antigrippale se fait pour la plupart le début de l’autonome. En France pour l’année 2019-2020, cette campagne a commencé le 15 octobre 2019.

Senior : lire et courir, essentiels pour leur santé cognitive
Prothèse dentaire : une crème adhésive, à quoi ça sert ?