Comment aider une personne âgée à monter un escalier ?

monte escalier

Souvent victime de perte d’autonomie, les personnes âgées ont souvent du mal à effectuer certains gestes de la vie courante. Parmi ces actes figurent la difficulté à monter un escalier. Pour remédier à ce problème, plusieurs enseignes proposent le monte-escalier. Ce dispositif permet d’aider les personnes âgées à monter l’escalier de leur domicile en toute sécurité.

Le monte-escalier pour seniors ou handicapés, qu’est-ce que c’est ?

Aussi nommé fauteuil élévateur ou encore chaise montante, le monte escalier personne handicapée est principalement dédié aux seniors, aux individus en perte d’autonomies et aux personnes handicapées. Il aide les utilisateurs à monter facilement et en toute sécurité l’escalier de leur logement ou maison d’accueil. La conception bien pensée du dispositif prévient les risques de chute et facilite l’accès depuis un étage vers un autre sans devoir monter les marches. Se déclinant en plusieurs modèles, le fauteuil roulant montant les escaliers évite les grands travaux et les déménagements. Il aide le senior à avoir plus d’autonomie au quotidien. Trouvez plusieurs formes de monte-escalier sur monte-escalier.org.

Pratique et sécurisé, le fauteuil élévateur fait partie des équipements essentiels au maintien à domicile. Il résout les contraintes de mobilité et d’équilibre des personnes âgées. L’installation du dispositif au sein de la résidence d’un senior permettra au bénéficiaire de profiter de toutes les pièces de son logement. Le système est composé de trois éléments, à savoir les rails qui sont fixés aux marches, le siège (doté d’engrenage ou de roues) et le bloc moteur qui fournit de l’énergie pour le déplacement du siège. La mise en œuvre et la configuration de l’équipement varie selon le modèle ou les besoins du senior. Des accessoires complémentaires permettent le contrôle et l’adaptation de l’appareil aux attentes ou habitudes de l’utilisateur.

Les types de monte-escalier

Dédié aux seniors souffrant de troubles de motricité et aux personnes à mobilité réduite, le monte escalier droit permet l’accès facile à l’étage ou au rez-de-chaussée. Il convient aux escaliers dépourvus de quart tournant ou de courbe. Le système est à installer sur les escaliers linéaires avec pente régulière et marches de même hauteur. Simplifiant le maintien à domicile des seniors, l’appareil est à la fois confortable et sécurisé. Pour réduire l’encombrement, plusieurs monte-escaliers droit sont munis de rail escamotable ou rétractable. Certains modèles se replient intégralement lorsqu’ils ne sont pas utilisés.

Dans le cas d’un escalier avec virages ou courbes, les professionnels recommandent le monte-escalier tournant. Facilitant le déplacement du senior, il permet de gravir plusieurs étages sans efforts. Le dispositif est adapté à plusieurs configurations d’escalier (escalier tournant classique, escalier en colimaçon, etc.). En tout cas, il faut ajuster la chaise montante ainsi que le rail à la configuration de l’escalier et à l’architecture de la résidence.

Au-delà des deux modèles précédents, il y a le monte-escalier extérieur. Celui-ci permet de monter aisément les marches pour accéder au logement, au garage ou profiter du jardin. Spécialement conçu pour une utilisation extérieure, l’appareil est équipé de pièces renforcées et de traitement particulier. Il a une bonne résistance aux intempéries et variations de températures.

Comment bien choisir un monte-escalier pour senior ?

Vous vous demandez comment monter un escalier avec un fauteuil roulant ? Selon l’usage prévu et les attentes de l’utilisateur, il convient de choisir le bon appareil. Bien avant de finaliser votre choix, découvrez si votre escalier autorise l’installation de monte-escalier. Plusieurs contraintes techniques risquent en effet d’interdire la pose d’un tel équipement. Les monte-escaliers droits et tournants, par exemple, nécessite un escalier d’au moins 63 cm de large. Au-delà de cette hypothèse, aucune solution d’adaptation n’est possible pour contourner le paramètre, d’où l’importance de l’étude de faisabilité.

Après une bonne analyse, déterminez l’option la plus adaptée aux besoins du senior en faisant une bonne comparaison. À première vue, les fauteuils élévateurs se ressemblent dans leur aspect. Plusieurs détails sont cependant à considérer pour retenir le modèle le plus adapté au logement et aux attentes de la personne âgée. Permettant l’élaboration d’un dispositif spécialement adapté aux besoins de l’utilisateur, ces facteurs sont liés à l’état de santé de l’individu et aux contraintes de l’habitat. Par exemple, un fauteuil élévateur bénéficie d’une assise plus confortable qu’une chaise monte-escalier. Il convient à une personne de grande corpulence.

Bien entretenir son monte-escalier

Pour répondre aux options souhaitées et avoir une bonne tenue dans le temps, le fauteuil escalier handicapé doit être entretenu avec soin. Sur ce point, il est conseillé de s’informer sur toutes les conditions de Service Après-Vente (SAV). L’équipement bénéficie d’une garantie de deux ans. Au-delà de cette limite, le propriétaire peut contacter un professionnel réparateur. Hormis ces garanties, le fournisseur ou fabricant propose des solutions d’entretien et de dépannage du monte-personne. Certaines enseignes incluent la maintenance du fauteuil élévateur dans le prix d’achat. Dans ce cas, l’appareil est garanti à vie. Un tel appareil coûte toutefois plus cher.

Comment détecter la chute d’une personne à mobilité réduite à domicile ?
Service d’aide et de soins à domicile à Paris