L’Ashitaba, une plante japonaise aux vertus anti-âges

Ces derniers temps, on assiste à une plante nouvelle non connue du grand public, mais dont les vertus ne cessent d’être louées. Depuis la nuit des temps, la race humaine est fascinée par l’idée de ne pas vieillir. Il est donc tout à fait normal qu’une plante aux vertus anti-âge reçoive un engouement à grande ampleur.

La plante Ashitaba c’est quoi ?

L’Angelica keiskei koidzumi de son nom scientifique, communément appelé Ashitaba est une espèce des apiacées dans la famille des carottes. Elle est originaire du Japon. On peut la trouver sur la côte pacifique du pays. Elle est endémique à la région de la péninsule de Boso, de la péninsule de Miura et de la péninsule d’Izu. Ashitaba signifie « la feuille de demain » en japonais. En effet, la plante est connue pour ses bienfaits sur la santé et la longévité. La plante d’une hauteur de cinquante à cent centimètres, possède de magnifiques fleurs blanches. Elle est connue des Japonais depuis plus de deux millénaires et fait partie des plantes médicinales piliers de leur médecine traditionnelle.

Utilité de l’Ashitaba ?

Dans certains pays, l’Ashitaba est utilisé en cuisine. Au Japon, elle est utilisée comme ingrédients dans différents mets. Aux États-Unis, elle est considérée comme un « superfood », c’est-à-dire une plante comestible aux vertus incroyables dont s’arrachent les consommateurs. En cuisine, l’Ashitaba est très appréciée, car elle a un goût proche du céleri et constitue un ingrédient de choix pour les soupes dû à son arôme spécifique. Par ailleurs, la plante peut être déclinée sous forme sèche ou en poudre pour faire du thé. Pour les plus audacieux, des glaces à l’Ashitaba sont même disponibles.

Les vertus de l’Ashitaba ?

Depuis plus de 2000 ans qu’elle est cultivée au Japon, l’Ashitaba est considérée comme une plante médicinale. Ses différentes parties : les racines, les feuilles ou encore la tige sont utilisées dans diverses concoctions pour soigner des malades. L’Ashitaba est célèbre pour ses vertus anti-âge. Scientifiquement parlant, l’Ashitaba agit sur les cellules de notre peau pour ralentir le vieillissement de ceux-ci. Sa sève est riche de vitamine B12 et de chalcones. Sa sève, de couleur jaune, est appelée herbe aux verrues. Les chalcones sont des nutriments qui possèdent des propriétés antibactériennes sur la peau. La combinaison de la vitamine B12 et des chalcones possède un effet sur la circulation sanguine en augmentant la tension. Ce qui a pour effet principal de raffermir notre peau.

Dans l’Ashitaba également se trouve un puissant flavonoïde. Les flavonoïdes sont des levures qui agissent sur le processus d’autophagie. L’autophagie est un processus qui permet d’éviter que les déchets s’accumulent dans nos  cellules. Or, les déchets aident au vieillissement des cellules. De ce fait, la consommation de flavonoïdes nous permet de favoriser le processus d’autophagie.

Senior : lire et courir, essentiels pour leur santé cognitive
Prothèse dentaire : une crème adhésive, à quoi ça sert ?