Senior : lire et courir, essentiels pour leur santé cognitive

La cognition humaine, c’est son appareil à penser. Ce sont plusieurs processus du cerveau qui se relie à la connaissance. Elle est responsable de la perception, de l’attention, la mémoire, la motricité, le langage et le raisonnement. Comme on parle de connaissance, c’est alors des fonctions acquises durant l’apprentissage. À la naissance, le cerveau humain est le même pour tous. C’est en se développant qu’il atteint toutes ces capacités. Ce développement dépend de la stimulation (l’apprentissage) et de l’adaptation (le mode de vie) mais aussi de la génétique. Il est à signaler que le cerveau s’adapte au mode de vie que l’on adopte, que ce soit bien ou mauvais pour son fonctionnement.

Le fonctionnement du cerveau

Les cellules du cerveau sont différentes de ceux du reste du corps, on les appelle les neurones. Il compte environ 100 000 milliards pour un adulte, mais on perd dans les 10 000 neurones par jour, et même plus en cas de choc fréquent à la tête. Jusqu’à 65 ans, le cerveau peut parvenir à combler ces pertes s’il est dans des conditions optimales, physiques comme psychologiques. Cette perte de neurones entraîne l’atrophie du cerveau au-delà de cet âge, quand les pertes sont difficiles à combler. Cette atrophie entraîne des troubles de la fonction cognitive. Le vieillissement à lui seul ne provoque pas ces troubles, le parcours de vie de chaque individu entre aussi en ligne de compte. Le cerveau a toujours besoin d’être stimulé en permanence par des activités seniors pour la santé cognitive.

Les vertus de la lecture

Lire est une activité parfaite pour stimuler la santé cognitive des seniors. Elle agit dans plusieurs domaines, en améliorant l’attention et la concentration. La lecture peut vous transporter dans une autre dimension si vous trouvez le bon livre captivant. Elle agit aussi sur la mémoire parce que pour pouvoir suivre le déroulement de l’histoire, on a besoin de se souvenir des chapitres précédents. Tout cela stimule le cerveau dans le bon sens, ce qui indique que c’est une activité parfaite pour la santé cognitive des seniors.

Les bienfaits des activités physiques

Une étude faite sur les personnes âgées a prouvé que la dépense énergétique dans des activités physiques réduit les risques d’Alzheimer de 50 %. L’activité conseillée pour les seniors est surtout la marche et s’il en reste encore assez, pourquoi ne pas courir. Un peu de mouvement agit non seulement sur le physique, mais aussi sur le mental. C’est un bon moyen de déstresser. Le fait de se concentrer sur la douleur musculaire et la sensation de poumon qui brûle permet de se vider la tête et aussi de s’évader. Se bouger un peu est bénéfique pour la santé cognitive et cela procure aussi du plaisir. En plus de ces deux activités, avoir un mode de vie sain est aussi important pour une bonne santé cognitive.

Prothèse dentaire : une crème adhésive, à quoi ça sert ?
Vaccin contre la grippe : les seniors trop peu vaccinés